CIAM – Festival Jours et Nuits de Cirque(s)

by

C’est sur le terrain du centre aéré de mon enfance que j’ai eu la chance de découvrir l’univers poétique du CIAM (Centre Internationel des Art en Mouvement). Installé depuis maintenant 5 ans à Aix-en-Provence (route de Galice), le CIAM s’articule autour de quatre axes de travail: la découverte, la transmission, la diffusion et l’innovation/création. Tout au long de l’année, le site vit au rythme de cours, de répétions, d’artiste en résidence… Mais chaque année, l’équipe du CIAM, en association avec Le Pays d’Aix, propose un festival hors du commun. Pendant 10 jours, le festival Jours et Nuits de Cirques offre aux spectateurs des représentations toutes plus impressionnantes les unes que les autres. Un programme éclectique qui ravira les petits comme les grands.

Pour cette 5ème édition, j’ai eu la chance d’assister à deux représentations:

  • CABARET ÉQUESTRE

    Magic Mirror – Durée 1h30-2h

    On entre dans un lieu magique. De l’extérieur, rien ne laisse présager un tel endroit. Tout de bois et de miroirs vêtu, le chapiteau du cabaret appelle à la convivialité. Attendu chaque année, il présente le temps d’un dîner le meilleur des numéros de cirque par des artistes venus des quatre coins du monde. Et, le niveau est vraiment impressionnant. De l’acrobatie à cheval, au dressage en liberté en passant par des numéros aériens ou de jonglerie, le cabaret équestre nous réserve de nombreuses surprises.

    Un spectacle plein d’humour qui ravira toute la famille. J’ai beaucoup aimé l’orchestre qui accompagnait chaque numéro. D’autant plus que la chanteuse était, tout simplement, une des finalistes de X Factor. Il s’agit de Maryvette Lair. Une voix enchanteresse et une présence très théâtrale qui colle parfaitement à l’univers du festival. Chapeau l’artiste !

    Petit bémol pour le prestataire extérieur qui s’occupait des commandes de boissons et des repas… Une attente de deux heures pour avoir deux boissons. A revoir pour l’année prochaine.

 

  • SODADE

CIRQUE ROUAGES – 45 min

Autour d’un câble infini, quatre corps en équilibre font écho aux sentiments contradictoires de l’exilé. Une fable poétique à grande hauteur qui conjugue funambulisme, acrobatie et musique.

Autour de cet objet scénographique unique se croise deux disciplines: celle du cirque, qui fait surgir une poésie brute des corps, et celle de la musique, avec des textes chantés ou parlés en français, en anglais, en italien, en espagnol et en portugais. Cette musique donne à entendre les quatre corps et la structure, sublimant leur mutisme en grincements, en cris mais aussi en caresses.

Un moment magique, plein de poésie et de légèreté. Une parenthèse enchantée !

Si vous aussi vous souhaitez prendre des cours d’art du mouvement vous pouvez consulter les stages et cours proposés par le CIAM -> ICI <-

Et pour soutenir le CIAM et les aider à perdurer dans le temps, vous pouvez les soutenir en faisant un don -> ICI <-

CIAM

La Molière
4181 route de Galice
13090 Aix-en-Provence

09.83.60.34.51
contact@ciam-aix.com

2 Responses
  • Bohème circassienne
    octobre 2, 2017

    Je découvre votre blog avec ce post et je vais revenir avec plaisir car votre écriture est très agréable à lire. Merci pour votre retour sur le spectacle Sodade, je n’ai malheureusement pas eu l’occasion de le voir mais il faisait partie des spectacles qui me tentaient. En lisant votre article, je me dis qu’il m’aurait sans doute beaucoup plu. De mon côté j’ai également vu le Cabaret Équestre mais aussi Speakeasy que j’ai vraiment adoré.
    Je vous laisse découvrir si cela vous tente, mes impressions au sujet de ces spectacles sur mon blog Bohème circassienne, j’ai écrit un article par spectacle : Cabaret Équestre : http://bohemecircassienne.fr/?p=218 & Speakeasy : http://bohemecircassienne.fr/?p=276

    Au plaisir de vous lire.

    Alice

    • Le Lab' by Estelle
      octobre 3, 2017

      Bonjour Alice,

      Je suis ravie de découvrir votre si gentil message :-).

      Je file tout de suite lire votre article !

      Belle journée,

      Estelle.

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *