DIY – Mon potager de balcon avec Abricotoit

by

Depuis des années, j’essaie de cultiver quelques légumes sur mon balcon, mais j’ai toujours rêvé d’un VRAI potager. Malheureusement, la superficie de mon balcon étant limitée, j’avais renoncé à cette idée. Mais c’était sans compter sur l’arrivée des beaux jours qui m’ont redonné l’envie de trouver une solution pour optimiser l’espace de mon balcon. C’est alors que j’ai découvert le travail de Julien qui installe des potagers sur les toits en milieu urbain. Ni une ni deux, je l’ai contacté pour qu’il m’accompagne dans la réalisation d’un potager sur mon balcon. Grâce à ABRICOTOIT, j’ai donc réussi à redonner sa place au végétal dans un milieu de urbain. Et vous, ça vous tente ?

Pour réaliser ce projet, Julien est venu directement voir sur place afin qu’il puisse visualiser l’espace disponible, l’organisation actuelle, l’orientation mais aussi pour en savoir plus sur mes envies. Fort de tout ces renseignements, Julien m’a établi un projet d’aménagement détaillé allant de la confection du support au type d’implantation selon les saisons. Grâce à ce guide de fabrication, je n’avais plus qu’à réaliser le bac en bois, et en avant, pour un super potager 100% bio et local.

Pour la phase confection du potager, je suis allée acheter des planches de sapins, des vis et tout le reste du matériel nécessaire pour la fabrication. Une fois arrivée à la maison, place au chantier. Heureusement que j’ai un homme en or qui est assez bricoleur sinon attention les dégâts. Je pense que j’aurais pu y arriver mais non sans mal. J’y aurais surement passé 3 jours, lui l’a achevé en l’espace d’une demi-journée. Bien plus productif, non ? ;)

Une fois la structure montée et la bâche étanche installée, il m’a fallu remplir le potager. Et là surprise ! Il en faut des sacs de terreaux et de la terre pour le remplir. Ça m’a même value quelques aller-retour chez le Pépiniériste cette histoire (heureusement qu’il se situe à deux pas de chez moi). A vrai dire, on ne se rend pas bien compte du volume nécessaire lors de l’installation. La structure n’étant pas bien imposante : 1,3 m2 pour une hauteur de 40 cm. Difficile d’imaginer qu’il faut en réalité 8 sacs de terreau/terre. Mais, le jeu en valait vraiment la chandelle.

Quel plaisir de pouvoir planter ces fruits et légumes une fois que tout est prêt et de commencer à faire ses semis. Pour ma part, j’ai choisi de cultiver des tomates, des poivrons, des aubergines, des salades, des plantes aromatiques, des fraises, des carottes, de radis, des oignons et des haricots nains. J’y ai même ajouté une vigne. Je ne peux pas vous expliquer la joie qui m’a envahit lorsque le potager fut achevé :). Et puis, il n’y pas plus agréable que d’entretenir ses plants de fruits et légumes afin d’obtenir une belle récolte.

Julien m’a permis de réaliser un rêve en m’apportant son expertise et son expérience, et pour ça je le remercie énormément.

Alors, si vous aussi vous avez envie de tenter l’expérience du potager urbain, voici un aperçu de ce qu’il vous faut :

  • Des planches de sapins (de préférence non traitées)
  • Des tassots
  • Des vis
  • Une bâche étanche
  • Des billes d’argiles (environ deux centimètres au fond de votre potager)
  • Du terreau que vous pouvez mélanger avec de la terre si vous avez
  • Des outils comme une visseuse et une scie
  • Des plants et des graines

Vous aussi vous êtes motivés mais vous ne savez pas comment vous y prendre, ni comme installer votre potager ? Alors, n’hésitez à contacter Abricotoit qui saura trouver la solution et répondre à vos envies.

ABRICOTOIT 

3 Responses
  • Abricotoit
    juin 13, 2017

    Bonjour Estelle,
    J’ai été heureux que tu m’ai contacté. J’ai apprécié échanger avec toi, et je trouve que tu es arrivée à convertir mon document papier en un vrai espace potager. J’ai hâte de voir l’évolution !
    Bravo

    • Le Lab' by Estelle
      juin 28, 2017

      Merciii :-) Plaisir partagé !

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *