Homéopathie – Les 10 indispensables de votre armoire à pharmacie

by

Ces derniers temps, l’homéopathie est un sujet qui divise. Certains dénoncent un effet placebo et d’autres ne jurent que par ces petites billes blanches pour se soigner. Personnellement, je fais partie de ceux là. Depuis toute petite, je me soigne presque exclusivement grâce à l’homéopathie. L’aromathérapie, elle, est venue compléter mes traitements il y a quelques années. Quant aux antibiotiques, ils sont, eux, bannis de mon quotidien. Mais parmi la jungle des traitements homéopathiques, difficile de s’y retrouver. C’est la raison pour laquelle je vous ai préparé une sélection des tubes indispensables à avoir dans son armoire à pharmacie.

LES INDISPENSABLES

  • Ignatia amara 15CH. Un coup de stress avant un examen, un entretien d’embauche ou bien même avant un rencard ? Pas de panique, Ignatia va vous aider à en finir avec le trac.

Conseils d’utilisations:

–  Si la période de stress est datée, commencez le traitement 2-3 jours avant => 5 granules 3 fois par jour.

– En cas de coup de stress soudain => 2 granules toutes les 10 minutes jusqu’à ce que la pression retombe.

  • Belladona 7CH. La ménopause qui approche, une montée de fièvre soudaine ou une insolation ? Belladona est votre sauveur.

Conseils d’utilisations:

– En période de ménopause => 5 granules 3 fois par jour.

– Lors d’une montée de fièvre (inférieure à 40°C) ou d’une insolation => 5 granules par heure à espacer jusqu’à amélioration des symptômes.

  • Arnica montana 9CH. LE remède idéal contre les courbatures, les bleus et les bosses.

Conseils d’utilisations:

– Pour la reprise du sport => 1 dose avant les 3 ou 4 premières séances.

– Avant une activité susceptible d’entraîner des courbatures => 5 granules le matin

– Après un choc => 5 granules tout de suite puis 3 fois par jour jusqu’à disparition de la douleur et/ou gonflement.

  • Nux vomica 5CH. Idéal en cette période de fêtes puisque Nux vomica permet de mieux digérer, de lutter contre la gueule de bois, les nausées liées à une indigestion mais il est également très efficace en cas de contrariétés.

Conseils d’utilisations:

– Avant un repas copieux => 5 granules avant le repas.

– En cas d’indigestion ou d’intoxication alimentaire => 3 fois par jour jusqu’à amélioration de son état.

  • Allium cepa 9CH. Avec tous les virus qui circulent en ce moment (et je sais de quoi je parle puisque je sors à peine d’un gros rhume), Allium cepa va être votre meilleur allié.

Conseils d’utilisations:

– Dès les premières signes de rhume => 5 granules 3 fois par jour jusqu’à ce que les symptômes diminuent.

  • Oscillococcinum. C’est le moyen le plus naturel d’échapper à la grippe.

Conseils d’utilisations:

– À titre préventif => 1 dose par semaine d’octobre à mars

– En cas de contact avec une personne infectée => 3 doses à 6 heures d’intervalle sur 1 journée.

  • Arsenicum album 9CH. Ces granules soulagent les nausées, vomissements et diarrhées.

Conseils d’utilisations:

– Lors d’une gastro => 5 granules 3 fois par jour jusqu’à disparition des symptômes. Si votre état ne s’améliore pas au bout de 2-3 jours, une consultation chez le médecin est indispensable.

  • Apis mellifica 9CH. Parfait pour dégonfler après une piqûre de guêpe ou de méduse, une allergie cutanée, une crise d’urticaire, une conjonctivite.

Conseils d’utilisations:

– En cas de piqûre => 5 granules tous les quarts d’heure la première heure.

– Dans tous les cas => 5 granules 3 à 6 fois par jour selon l’ampleur du gonflement jusqu’à diminution.

  • Coffea cruda 15CH. Vous avez du mal à vous endormir ? Inutile de compter les moutons, ces granules vont vous aider à passer une douce nuit.

Conseils d’utilisations:

– Au coucher => 5 granules pendant 1 mois minimum.

  • Kalium phosphoricum 9CH. Fini le surmenage, Kalium phosphoricum va vous aider à chasser une fatigue intellectuelle. Mais, ce remède permet également aux hommes de lutter contre la fatigue sexuelle.

Conseils d’utilisations:

– Pour récupérer d’une période d’activité intense => 5 granules matin et soir pendant au moins 3 semaines.

Bien entendu, si les symptômes persistent, il est indispensable d’en parler à votre médecin traitant.

No Comments Yet.

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.