L’Épicerie du Coing – Du local et des produits de saison

by

https://www.facebook.com/paysenville/videos/1220936751345221/

Vous le savez sûrement déjà mais depuis de nombreuses années j’apporte une importance toute particulière à ce que je mange et aux lieux où je m’approvisionne. Pour moi, au delà de consommer bio, il est primordial de faire marché l’économie locale et d’aider les producteurs locaux à survivre face aux géants de la consommation de masse. C’est pourquoi j’essaie, au maximum, de me fournir auprès des producteurs qui m’entourent, des magasins bio (en favorisant également le local) et sur le marché de producteurs de Bouc-Bel-Air. Bien entendu, je favorise les commerces à proximité de mon domicile mais ce n’est pas pour autant que j’en oublie les autres. Et même si c’est un peu loin de mon domicile, je sais que cette adresse pourrait satisfaire nombreux d’entre vous. C’est la raison pour laquelle j’avais envie de vous parler de l’Épicerie du Coing. Une épicerie située au 32 Avenue de l’Europe, à deux pas du Pasino d’Aix-en-Provence, qui propose des produits locaux à des prix normaux ou à des prix solidaires pour les personnes aux minimes sociaux. Je trouve ça génial comme initiative ! Alors pour en savoir plus sur cette belle aventure, je vous laisse découvrir l’interview que j’ai faite de l’équipe de l’Epicerie.

  •  Pouvez-vous nous expliquer le concept de l’Epicerie du Coing ?

C’est une épicerie où l’on vend essentiellement des produits locaux et de saison fournis par des paysans installés dans un rayon de 160 km maxi autour d’Aix. L’idée est de proposer des produits de qualité à un prix raisonnable autant pour le consommateur que le producteur. C’est le même principe qu’une AMAP: un soutien aux agriculteurs, des circuits courts sauf que chacun peut venir faire ses courses quand il le souhaite et choisir ses produits

Nos agriculteurs sont membres du réseau filière paysanne et notre structure répond aux 10 principes de la charte des épiceries de l’agriculture paysanne.

Au sein de l’épicerie, nous proposons deux tarifs – un tarif normal et un tarif solidaire (- 7% sur le prix normal) pour les personnes aux minimas sociaux, les étudiants et les associations. Nous avons aussi à coeur de ne pas négocier le tarif demandé par les agriculteurs afin qu’ils puissent vivre dignement de leur travail. L’éthique commence par le bien-être de ceux qui travaillent la terre pour le plaisir de nos papilles!

  •  Depuis quand a t-elle vu le jour ?

Depuis mi février 2014. Le premier produit qu’on a vendu était une betterave !!

L’emplacement de cette épicerie est-il stratégique ? Absolument !Socialement parlant, il est stratégique. Le local nous est loué par un bailleur social et sur Aix c’était une chance à saisir! Nous avons eu l’opportunité de nous implanter dans un quartier populaire (60% de logements sociaux) pour sensibiliser au manger mieux et participer à la vie de ce quartier en créant des liens avec différents acteurs ( le comité d’intérêt de quartier, les associations locales dont la Mareschale) . Nous avons créé et proposé des actions communes et  toutes sortes d’événements permettant de parler et de vivre le “manger sain” et plus largement le vivre mieux: repas partagés, mercredis de la santé (intervention de praticiens de médecines douces),  projections de films, fête de la bière, etc.

  •  Avez-vous reçu des aides du Pays d’Aix ?

Non, pas d’aides reçues de la communauté du Pays d’Aix malgré nos sollicitations.

Nous avons eu, au démarrage, des aides de la Région et du Département pour notamment l’achat de matériel.

La région PACA nous aide sur 3 ans avec des montants dégressifs. 2017 est la dernière année avec une aide globale de 10 000€. Cette aide a pour but de soutenir l’émergence de structures économiques de l’Économie sociale et solidaire (ESS) en soutenant la création d’emplois éthiques (socialement et environnementalement parlant).

Ces aides n’existent plus à l’heure actuelle. La région ET le département ont supprimé les services ESS et plusieurs dispositifs financiers spécifiques pour ces structures.  

Donc, une fois que nous n’aurons plus ce contrat d’engagement sur 3 ans avec la Région, c’est à dire en janvier 2018, il y a très peu de chance de bénéficier à nouveau d’un soutien financier.

 Au niveau des aides d’état, nous bénéficions de deux contrats aidés. Ce sont des aides sociales qui représentent un montant d’environ 500€ par personne et par mois (deux bénéficiaires). Ce système soutient la réinsertion des personnes en chômage longue durée. Malheureusement, cette aide aussi a été supprimée pendant l’été par le gouvernement actuel. Cela signifie qu’à la fin des contrats aidés de deux de nos salariés, en novembre et mars, nous devrons gagner au moins 12 000 euros de plus par an pour pouvoir continuer à rétribuer les quatre emplois indispensables au fonctionnement de l’épicerie. Dur ! dur !

  • Proposez-vous exclusivement des produits bio & locaux ?

Nous proposons des produits issus de l’agriculture paysanne respectueuse de l’homme, des animaux et de l’environnement. Ces produits sont pour une grande partie bio ou non traités. Les agriculteurs, qui travaillent avec nous, souhaitent amorcer un changement de mode de production vers une agriculture plus écologique et naturelle. Nous nous approvisionnons au maximum dans un rayon de 160 km autour d’Aix. Certains produits exotiques et incontournables comme le thé, le café et le chocolat sont issus du commerce équitable.

  •  Quelles sont les valeurs que vous souhaitez véhiculer ?

– Le partage, le respect, la bonne humeur, la convivialité, solidarité, réciprocité, proximité, autonomie, égalité, partenariat et démocratie. C’est un sacré boulot au quotidien !

– Faire du lien, entre les personnes, toutes les personnes, les amener à se rencontrer dans notre épicerie! Quand les brasseurs de la Barbaude sont venus à l’épicerie par ex., cela avait été un joli moment où nous avions tous appris sur leur savoir-faire et leur réalité quotidienne

– Montrer qu’il existe une autre manière de consommer où notre argent est réinvesti dans un projet qui va au delà du simple “offre et demande”, l’épicerie n’est pas un simple commerce, elle facilite les échanges et le partage d’idées pour créer un monde plus en relation avec les autres.

– Avoir un fonctionnement transparent et accessible à tous les adhérents qui le souhaitent, à la différence d’une entreprise classique où les informations stratégiques sont réservées à un petit nombre. Pays’en Ville, l’asso support de l’Épicerie du Coing,  communique à tous les niveaux : salaries, CA , bénévoles , consommateurs, producteurs

 – Proposer un commerce vivant qui puisse nous nourrir dans tous les sens du terme. Remettre l’humain, le lien au centre de nos préoccupations pour tisser ensemble le monde de demain : un monde de partage, de solidarité, joyeux et écoresponsable

  •  Avez-vous eu des retours de vos clients habituels ?

Voici quelques phrases que j’entendais souvent :

“aaaah les fruits m’ont manqué pendant la fermeture”

““ est ce qu’il y a encore de la place pour les ateliers bien être ce soir ?”

Et aussi: “c’est super ce que vous faites, pourquoi on n’en entend pas plus parler?

  •  Pensez-vous qu’un changement est en marche au niveau du manger bio & local et du zéro déchet ?

oui! on le pense, on le rêve, on le vit!

  • Avez-vous constaté une évolution depuis ces dernières années ?

oui! la parole est plus libre. L’écologie entre dans le programme de presque tous les politiques, ce n’est plus une utopie marginale! Les initiatives citoyennes se multiplient, citons par exemple, l’association les Croqueurs de pommes, Zero waste aix, ElemenTerre, les Jardins Partagés d’Encagnane, les Incroyables Comestibles, ADEAR (soutien des agriculteurs)…Il existe plusieurs épiceries cousines de la nôtre à Marseille (les Pissenlits, Adèle), une épicerie de vrac itinérante (Pois chiche)…Bref, il y a un vrai retour au local, au partage et à l’échange et ça fait un bien fou!

  •  Une petite exclue pour Le Lab’ ?

Pour satisfaire la demande de nos clients, de centraliser leurs achats dans un seul endroit, nous élargissons la gamme! Vous trouverez maintenant de nombreux nouveaux produits tels que lait d’amande, de soja, lentilles corail, lentilles blondes, maïs pop corn et j’en passe!

Pour fêter ça, on organise une nocturne et apéro à l’Épicerie du Coing le 27 octobre! On en profitera pour présenter notre nouvelle gamme de produits, boire l’apéro et découvrir des initiatives locales à travers de nombreuses animations autour de la Roue (monnaie locale) et j’en passe ! Venez nombreux !

Et écoutez-nous sur Radio Zinzine le vendredi 10 novembre 2017 à 20 h “le nez dans les affaires”

Interview co-écrite par Solange, Brenda, Céline, Valérie, Anne et relue par Saskia.

L’ÉPICERIE DU COING

32 av. de l’Europe
13090 Aix-en-Provence

09 83 07 13 44
contact@epicerieducoing.com

No Comments Yet.

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *