Mes astuces pour bien trier ses déchets

by

À partir du moment où j’ai emménagé dans mon propre appartement, j’ai, tout de suite, instauré un système de tri sélectif. Au départ, le tri se limitait au tri du carton puis, petit à petit, j’ai essayé de faire entrer le zéro déchet à la maison. Un objectif qui a forcément entrainé quelques changements dans ma façon de consommer, notamment au niveau des déchets verts. Dans un appartement de 40m2 ce n’était pas gagné mais avec de la persévérance et de la motivation, les solutions viennent à nous. Ce n’a pas été de tout repos mais aujourd’hui je suis fière de voir que le nombre de mes poubelles a significativement diminué. Maintenant, à vous le tour !

Au cours de mes recherches pour réduire mes déchets, j’ai eu un peu de mal à trouver des informations. C’est pourquoi, je vais vous épargner des heures de recherches et partager avec vous tous les outils que j’ai mis en place chez moi. Des outils accessibles à tous peu importe la superficie de votre appartement/maison et/ou votre budget.

MES OUTILS DE RECYCLAGE

  • Poubelle de tri. Si vous n’avez pas beaucoup d’espace dans votre habitation, c’est l’achat à faire en priorité. Il faut dire que le carton, le plastique et le verre sont les 3 matériaux les plus recyclés au quotidien. Bien entendu, votre consommation peut être limité par l’achat de produits en vrac mais malgré ça, je vous assure que cette poubelle se rempli à vitesse grand V…

  • Lombricomposteur. Ce composteur est idéal pour les appartements. Avis aux habitants du Pays d’Aix ! La mairie d’Aix met à disposition ces lombricomposteurs pour seulement 10€ (ICI). Une fois le lombricomposteur commandé, il faudra aller le chercher à Rousset, puis les vers vous seront envoyés par La Poste. Ce type de composteur est très efficace. Cependant, son fonctionnement demande pas mal de patience. En effet, il faut bien veiller à ce qu’il y ait un bon d’équilibre d’azote – carbone (1/3 – 2/3). Pour cela, il faudra penser à ajouter du carton et/ou papier journal à vos déchets verts ce qui aura pour avantage un apport de carbone et capter l’humidité issu de nos fruits et de nos épluchures de légumes.

Et chose très importante, ne pas mettre le lombricomposteur en exposition directe au soleil ou à une source de la chaleur. D’autre part, il est tout à fait possible de mettre votre composteur à l’intérieur mais méfiez-vous des moucherons et parfois des odeurs…

Mais, attention pas tous les déchets verts sont compatibles :

  • Oignons
  • Poireaux
  • Agrumes
  • Déchets carnés (os, viande…)
  • Liquide et laitage

Ces déchets nuisent au développement des lombrics et donc à la réussite de votre compost.

Vous pourrez y mettre:

  • Fruits & légumes coupés en petits morceaux
  • Épluchures
  • Cheveux
  • Coquilles d’oeufs cassées finement
  • Marc de café
  • Sachet de thé ou thé vrac
  • Les restes de vos repas…

Avec ce composteur, vous allez pouvoir récupérer deux produits : le « thé », c’est à dire le jus issu du compostage riche en nutriments, et le compost, qui représente le résidu solide du compost. Les deux seront les alliés de votre jardin/potager. Vous pourrez collecter le thé au bout d’une semaine ou deux. Celui-ci pourra être utilisé dans l’eau d’arrosage de votre potager mais en diluant à 1/5.

Pour ceux qui ont de l’espace et/ou un grand jardin, vous pouvez investir dans un composteur plus grand. Et là aussi le Pays d’Aix vous mets à disposition des composteurs en bois allant de 300L à 600L pour les plus grand espaces.

Pour nous qui avons une consommation de fruits et légumes assez importante, ce lombricomposteur ne suffit pas… C’est pourquoi, nous avons, également, investi dans le composteur de cuisine suivant.

  • Composteur Bokashi Organico & activateur. Ce composteur vous propose une autre alternative de compostage. Concrètement il s’appuie sur des micro-organismes (exit les lombrics) qui vont permettre la fermentation de vos déchets et ainsi produire de l’engrais liquide et du compost nutritif.  Ce système évite les mauvaises odeurs et l’apparition des moucherons ce qui rebute le plus souvent à l’expérience du compostage. Et en plus pas de prise de tête, vous pouvez y mettre tous vos déchets sauf les liquides.

Comment ça marche ? Il suffit d’ajoutez vos déchets puis de les saupoudrer de Bokashi (mélange de son, de sucre et d’eau, enrichi d’une culture de micro-organismes: bactéries, levures et champignons) fourni avec le composteur. Surtout, n’oubliez pas de tasser le tout.

Au bout de quelques jours, vous allez pouvoir collecter le premier jus issu de la fermentation. Ce jus peut être utilisé pour le jardin, dilué en 1/20 dans l’eau d’arrosage, ou dans vos canalisations afin d’éviter les accumulations et les mauvaises odeurs. Au bout d’une quinzaine jours, vous pouvez utiliser le compost dans votre jardin.

Pour notre part on utilise, régulièrement, ce composteur en parallèle du lombricomposteur. Il fonctionne très bien et évite l’apparition des moucherons. Toutefois, la fermentation des déchets dégage une odeur assez désagréable lors de l’épandage.

Bien entendu, l’idée générale reste quand même de limiter au maximum ses déchets. C’est pourquoi, il est important de favoriser le vrac dans les magasins bio et de préférez des produits sans sur-emballage. Déjà vous verrez qu’avec ça, vos déchets diminueront significativement.

Si vous aussi vous avez des astuces pour réduire vos déchets n’hésitez pas à les partager avec moi ! J’attends vos retours ;)