Mon retour de courses – Bio & Healthy

by

Depuis quelques temps, j’avais envie de partager avec vous un retour de course pour vous donner un aperçu de mes habitudes alimentaires. Cette idée m’est venue après avoir reçue de nombreuses questions sur mon alimentation via Instagram. Il est vrai que je partage souvent avec vous mes repas ou bien l’évolution de mon potager urbain mais je ne suis pas encore allée au fond du sujet. Si vous avez l’habitude de me suivre vous savez déjà que je mange presque exclusivement bio depuis quelques années. Il faut dire qu’avoir travailler chez Ma Terre (primeur bio & local sur Aix-en-Provence) a énormément fait évoluer ma façon de consommer. Avant je ne faisais pas attention à l’origine des produits que j’achetais et je ne réalisais pas à quel point les pesticides étaient dangereux. Mais en côtoyant les producteurs bio locaux, j’ai compris l’importance de les soutenir et de faire attention à notre santé.

Pendant ces années à travailler au plus près de ces producteurs, j’ai eu la chance d’échanger avec eux au sujet du bio et de leur travail. Grâce à eux, j’ai ouvert les yeux. Certains d’entre eux avaient des exploitations conventionnelles (par conventionnelle comprenait: utilisation de pesticides) avant de passer à des exploitations biologiques. Pourquoi ? Car ils ont vu de leur propres yeux les dégâts que cela pouvait engendrer sur la santé des consommateurs mais aussi sur LEUR santé.

Alors oui, de nos jours, certains disent qu’il n’y a plus vraiment de bio mais je reste convaincue que tout dépend de votre façon de consommer. Il est certain que manger du bio qui vient de l’autre bout de la planète n’a que peu d’intérêts (les normes ne sont pas les mêmes qu’en France, les taux de pesticides autorisés ne sont pas les même non plus et le bilan carbone est très mauvais). Par contre, si vous faites l’effort de consommer bio & local, vous réduirez tout d’abord votre empreinte carbone tout en consommant des produits bio, de saison et de bonne qualité.

Après toutes ces constatations, j’ai donc décidé de manger presque exclusivement bio (99%). Alors certes ça a un coût mais si vous saviez les économies que je réalise en ne mettant plus les pieds dans les supermarchés… Avant quand je faisais mes courses, je ressortais toujours avec au moins 5-6 produits dont je n’avais pas besoin. On doit bien admettre qu’ils sont forts dans les grandes surfaces pour nous créer des besoins. Aujourd’hui, quand je vais faire mes courses chez Biocoop, je me contente d’acheter ce dont j’ai besoin. C’est tout !

J’avais donc envie de vous donner une idée de ce que l’on peut trouver dans mon panier lorsque je vais chez Biocoop à La Pioline ou à Rousset.

MON RETOUR DE COURSES

À savoir: je fais les courses 1 fois par semaine pour un foyer de 2 personnes. Bien entendu, vous aurez compris que je privilégie le local mais aussi le vrac. Un petit geste qui réduit considérablement mes déchets.

Chaque semaine, j’essaye donc d’alterner les plaisirs et de faire en sorte d’acheter principalement des matières premières afin de cuisiner moi-même à la maison.

Voici donc une liste non exhaustive de mes courses du 16 avril dernier:

  • Légumes locaux et de saisons (salade, navets botte, pomme de terre, pomme ariane, cebettes, premier concombre de la saison)
  • Des produits en vrac (lentilles corail, farine T80, farine T65, sarrasin décortiqué, graines de courge, noisettes)
  • Des condiments (fleur de sel, gomasio aux herbes de Provence)
  • Matières grasses (huile d’olive vierge extra, huile de colza, crème d’avoine, lait de coco, tahini sésame, huile de coco)
  • Gnocchis de la marque Coquelicot (mes préférés)
  • Flocons d’avoine
  • Pâtes locales (Rousset) Clou Clou
  • Laits végétaux (lait d’amande, lait d’avoine)
  • Sucre blond non raffiné
  • Fromages: fromage de chèvre Marseillais, fromage blanc de chèvre
  • Chocolat noir aux éclats d’amandes de la marque Biocoop (mon péché mignon)

Vous l’aurez compris, j’essaye de privilégier les produits sains, le lait de chèvre, les bonnes matières grasses et de limiter au maximum le sucre (notre pire ennemi). Le seul petit plaisir que je m’accorde à la fin du repas c’est un carreau (ou deux) de chocolat noir et/ou un fruit. Mais bien entendu, il ne faut pas non plus se priver d’une petite gourmandise de temps en temps.

Biocoop La Coumpagnié
840 Avenue du Camp de Menthe
13090 Aix-en-Provence
04 42 59 33 43

No Comments Yet.

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.