Les Tendances d’Emma – Carrés démaquillants

by

Au fil du temps vous avez pu constater sur le blog que j’essaye d’adopter un mode de vie zéro déchet, ou tout du moins j’essaye de diminuer considérablement ces derniers. Quand on pense qu’en France un habitant produit 354kg de déchets par an, c’est assez ahurissant… Nombre d’entre nous n’en sont pas encore conscient. C’était mon cas il y a quelques mois en arrière, puis un jour, j’ai décidé de lire le livre de Béa Johnson « Zéro Déchet ». A partir de ce jour là, j’ai commencé à changer certaines habitudes dans mon quotidien. Première décision, et pas des moindres, j’ai supprimé l’essuie-tout de mes placards et je l’ai remplacé par des chiffons microfibres. Vu ma consommation de base, je n’aurais jamais pensé y arriver et en fait ce fut chose facile. C’est là, que l’on se rend compte de la consommation abusive que l’on fait des choses sans s’en rendre compte. Bref, après de nombreux changement liés à ma consommation, j’avais encore une grosse préoccupation. L’utilisation des cotons démaquillants…

J’avais une consommation de cotons démaquillants qui frôlait l’indécence. Il faut dire qu’en utilisant du maquillage waterproof la consommation de ces petits disques blanc augmente considérablement. Et lorsque l’on sait que la culture du coton est l’une des plus polluantes au monde, ça fait réfléchir. J’ai donc décidé de prendre ce problème à bras le corps. Pour ça, j’ai opté pour les carrés démaquillants lavables Les Tendances d’Emma.

Cette marque propose de plus en plus d’alternative aux produits jetables. Serviettes hygiéniques, cup menstruelle, carrés démaquillants, serviettes microfibres…

Mais aujourd’hui, je vais vous parler des carrés démaquillants. Ces carrés bifaces permettent de se démaquiller en douceur. C’est un petit miracle pour les peaux sensibles.

Pour ce qui est de la matière de ces carrés démaquillants, vous avez le choix entre:

  • Eucalyptus biface -> c’est le moins impactant au niveau environnemental.
  • Bambou -> celui là pourrait être celui qui a la culture la moins impactante, seulement, le bambou nécessite pour sa transformation, de la plante au fil, un produit non recyclable.
  • Coton biface -> le coton bio est cultivé sans pesticides ni insecticides mais il nécessite tout de même énormément d’eau pour sa culture et sa transformation.

Vous vous imaginez bien que j’ai opté pour les carrés démaquillants Eucalyptus biface. Mon but étant de diminuer au maximum mon impact environnemental.

Côté bouclettes, on se démaquille avec des eaux florales, eaux micellaires… et côté lisse on utilise plutôt des laits, huiles… Mais rien ne vous empêche de faire le contraire si vous avez l’esprit de contradiction ;).

Dimensions : 10x10cm

Prix: 14,90€ les 10 carrés ou 9,90€ le Kit Eco Belle Nomade (4 carrés)

J’avoue que l’adaptation ne s’est pas faite du jour au lendemain, mais au bout de quelques semaines on commence à s’habituer à cette façon de se démaquiller. Après, on ne peux plus s’en passer. Personnellement, j’en suis ravie et cela fait déjà plusieurs mois que ça dure. A l’heure d’aujourd’hui, je ne me vois plus utiliser un seul coton jetable.

Un conseil, si vous souhaitez vous aussi passer aux carrés démaquillants, je vous conseille d’acheter directement un pack de 10 afin de pouvoir faire un roulement. Cela vous permettra d’en avoir toujours un à disposition lorsque vous lavez les autres.

Les bénéfices: 

  • Économie financière
  • Durée de vie de 300 à 500 utilisations
  • Protection de l’environnement
  • Réduction des déchets ménagers
  • Plus de douceur pour vos yeux

LES TENDANCES D’EMMA

No Comments Yet.

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.